travail

La consultation des lycéens. Résultats des questionnaires


  Les membres du CVL tiennent à vous remercier pour le remplissage des questionnaires.

Nous nous sommes déplacés à Paris le 7 février 2014 afin d’assister à la conférence qui avait pour but de retracer le parcours de la Consult’action jusqu’à son dépouillement. La Consult’action est une avancée concrète de la démocratie pour les lycéens qui ne se sentaient pas inclus dans la vie de leurs lycées et qui souhaitaient s’investir.

L’idée de cette grande consultation a émergé en 2011 et depuis, 472 lycées d’Ile de France se sont prêtés au jeu, soit environ 450 000 lycéens. En 2012, le salon de l’Education lance réellement le projet pour qu’en mars 2013, la région d’Ile de France l’adapte. Enfin, en mai le questionnaire est crée par un groupe de travail réunissant élèves et adultes.

20 000 questionnaires ont été remplis dans plus de 400 lycées d’Ile de France.

Cette action a aussi permis à l’ensemble de la communauté éducative de mieux connaître les besoins des élèves. Les résultats sont globalement identiques d’un département à un autre, toutefois quelques disparités subsistent.

  1. L’état d’esprit et préoccupations des lycéens :
  2. La discrimination :
  3. Le projet de vie :
  4. La démocratie au lycée :

Une très grande majorité des lycéens (82 %) se disent heureux au lycée, et estiment le lycée adapté à leurs besoins (72 %).

Ils sont toutefois très soucieux de leurs résultats scolaires (84 %) et préoccupés par la charge de travail (77 %). Ils sont également 62 % à estimer que leur lycée n’est pas assez ouvert sur l’extérieur.

Les lycéens sont 47 % à penser que la discrimination est moins présente qu’avant, 35 % estiment qu’il y en a toujours autant.

Cependant, les élèves sont très pessimistes quant aux chances de réussite (seulement 36% pensent que les chances de réussite sont égales). De plus, on constate que les 2ndes et terminales ne répondent pas de la même façon, les plus âgés étant plus pessimistes.

70 % des lycéens ont un projet de vie et presqu’autant pensent que le lycée contribue à ce projet de vie. Pour eux, la réussite passe d’abord par le fait de choisir leur métier (50 %), d’avoir de l’argent (41 %) et d’avoir un emploi (36 %).

Une notion de découverte culturelle en est ressortie, 13% des lycéens aimeraient réussir à l’étranger. C’est une forme d’émancipation.

                S’ils entretiennent dans la très grande majorité de bonnes relations avec l’équipe éducative (63 %), beaucoup disent ne pas être assez écoutés (58 %) dans leur établissement.

                Enfin, le Conseil des délégués de la Vie Lycéenne ne serait encore pas assez connu des élèves et pas assez écouté et consulté.

En somme, les lycéens franciliens paraissent plus volontaires et plus motivés, avec l’ambition de réussir, tout en restant conscient de la réalité…

Laissez un commentaire