erasmus

LA CHARTE ERASMUS + POUR L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR 2016-2020


Le lycée Urugeurope-flag-1332945__340uay-France vient d’obtenir la labellisation ERASMUS+ pour ses sections d’enseignement supérieur jusqu’en 2020.

Le programme Erasmus + vise à soutenir la modernisation européenne et l’internationalisation de l’enseignement supérieur. En faisant partie des lycées labélisés, le lycée URUGUAY-FRANCE confirme que sa participation à Erasmus+ s’inscrit pleinement dans la stratégie pour la modernisation et l’internationalisation. Cette stratégie permet de reconnaître le rôle de la mobilité des étudiants et des personnels ainsi que des projets de coopération en faveur d’une meilleure offre de formation pour les étudiants.

Le programme Erasmus + vise particulièrement à renforcer la qualité de la mobilité des étudiants et du personnel. La Charte Erasmus + est applicable sur la période 2016-2020: charte erasmus

capture

Pour découvrir le programme: http://www.generation-erasmus.fr/

 

Déclaration en matière de stratégie Erasmus (Stratégie globale)

Les stratégies en matière de mobilités ont été définies en concertation entre les membres de l’établissement qui ont tous précisé leurs besoins et leurs demandes en fonction de leurs contextes locaux en matière de public, de secteur professionnel cible, de pays de destination, de type, de durée et de nombre de mobilités ont été définis en fonction des besoins exprimés par les membres de l’établissement, de leurs partenaires existants et de la stratégie académique d’ouverture européenne et internationale. Pour répondre aux besoins identifiés, l’établissement mettra en place une stratégie de mobilité ciblant deux publics : les apprenants en formation des lycées des métiers et les personnels de ces mêmes établissements. Pour les apprenants, il s’agira d’organiser des mobilités de stage dans des centres de formation correspondant à leur formation en France et/ou dans des entreprises européennes. Dans chaque lieu de mobilité prévue, un partenaire local (établissement d’enseignement professionnel, centre de formation, entreprise) recevra les apprenants en mobilité pour des durées variables (huit semaines en fonction des besoins identifiés par les équipes des lycées participants et des référentiels précisant les périodes de formation en milieu professionnel). Afin d’assurer la meilleure coordination possible et de préparer les périodes de mobilité, quand c’est l’échelon académique qui aura trouvé le partenaire européen, les équipes des établissements seront mises en contact direct le plus tôt possible avec les établissements/entreprises recevant des apprenants en formation professionnelle/stages.

Ces mobilités seront systématiquement préparées en amont (préparation interculturelle, linguistique, technique) à l’échelle des établissements et/ ou académique en fonction des besoins. Elles feront l’objet d’un suivi par les équipes éducatives sur les lieux de mobilité au cours du stage selon des modalités flexibles et adaptées à chaque mobilité. Ce suivi en cours de mobilité permettra notamment aux équipes enseignantes d’évaluer la qualité de la période de formation chez le partenaire et la conformité avec les référentiels de formation nationaux. Une évaluation sera prévue au retour de la mobilité. L’un des outils utilisés sera l’épreuve de mobilité au BTS qui permettra la prise en compte de la mobilité en Europe dans l’évaluation pour l’obtention du BTS sous la forme d’une évaluation chiffrée. La coopération transnationale renforcera durablement la période de mobilité grâce à l’amélioration significative des compétences interculturelles (découverte de codes culturels différents, respect des codes culturels), linguistiques (pratique linguistique en immersion, acquisition de vocabulaire spécifique), techniques (complémentarité des formations en France et dans le pays de mobilité) et pédagogiques (manières d’apprendre différentes).

Le lycée Uruguay-France d’Avon souhaite développer ses liens et ses partenariats avec l’étranger. Forte d’une histoire riche et importante avec l’Uruguay, l’équipe de direction souhaite impulser par intermédiaire de cette charte une ouverture réelle et efficace vers l’international. Ce premier acte qui s’axera sur la mobilité et la coopération transnationale pour les étudiants et professeurs des sections supérieures, s’adressera ensuite aux lycéens et professeurs des sections professionnelles. La dynamique de l’établissement dans le domaine des langues (section européenne en allemand et en espagnol) permettra également d’étoffer ce projet. Les stages à l’international pour les étudiants dans un premier temps, puis pour les lycéens professionnels dans un deuxième temps sont aussi un atout important pour cette ouverture culturelle. Ce projet permettra d’augmenter les niveaux de qualification pour former les diplômes, et améliorera la qualité et la pertinence de l’enseignement supérieur dans un lycée labellisé “Lycée des métiers de la santé et du social”.